ex-chef du Mossad opposé à une frappe contre l’Iran

 

Un ex-chef des renseignements (cựu sếp tình báo) israéliens opposé à une frappe contre (tấn công) l’Iran

Le Monde.fr avec AFP | 09.03.2012 à 06h49 •
Mis à jour (cập ngật ngày) le 14.03.2012 à 13h07

Meir Dagan, ancien chef (=ex-chef) du Mossad, les services de renseignement (sở tình báo) israéliens, s’est dit opposé pour l’heure à des frappes contre les sites nucléaires iraniens, lors d’un entretien (trong một trao đổi với) sur une chaîne américaine (kênh truyền hình Hoa Kỳ). “Attaquer l’Iran avant d’avoir réfléchi à toutes les autres approches (cách tiếp cận) n’est pas viable”, a déclaré M. Dagan dans des extraits d’une interview (=un entretien)accordée à (dành cho) la chaîne CBS et qui doit être diffusée in extenso (đầy đủ, trọn vẹn) dimanche.

Barack Obama “a clairement dit que l’option militaire est envisageable (có thể được xét đến) et qu’il ne laisserait pas l’Iran se doter (được trang bị) de l’arme nucléaire, et d’expérience (theo kinh nghiệm) je fais confiance au président américain”, a encore confié Meir Dagan, qui a cédé sa place en janvier 2011 après huit années à la tête du Mossad. L’Etat hébreu (nhà nước Do Thái) a multiplié ces dernières semaines (mấy tuần lễ gần đây) les menaces d’une intervention militaire destinée à (nhằm mục đích) empêcher Téhéran d’effectuer des progrès irréversibles (không thể đảo ngược) vers l’arme atomique. (vũ khí nguyên tử) 

Le premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou, a affirmé lundi dans un discours (diễn văn) à Washington que ni la diplomatie ni les sanctions n’étaient parvenues (đã không làm được việc ..) à freiner le développement du programme nucléaire controversé (gây tranh cãi) de l’Iran, ajoutant : “Aucun d’entre nous ne peut se permettre d’attendre beaucoup plus longtemps.” Le président Obama, qui a reçu lundi M. Nétanyahou, n’a pas exclu le recours à la force (sử dụng vũ lực) en dernier ressort (như là biện pháp cuối cùng), mais a privilégié (giành ưu tiên) la voie diplomatique (phương án ngoại giao) et les sanctions pour dissuader (làm ai thay đổi quyết định) l’Iran d’avancer vers l’arme nucléaire. Téhéran affirme pour sa part () que son programme nucléaire a un caractère (tính chất, nature) pacifique.

Le Monde.fr avec AFP


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: